Skip to content

Qui construit la ville de demain?

Photo La Nef projet Artprom 1

« A Tours, la Nef est une expérimentation, presque un programme de recherche. Nous nous sommes engagés à suivre le bâtiment et nous apprenons aussi de la vie et de la gestion de l’ensemble », Antoine Pillot d’Artprom.

 

Aux côtés d’une vingtaine de « majors » de la promotion immobilière, une multitude d’acteurs mènent des opérations immobilières de toutes tailles dans cette période d’effervescence. Avec une forte tendance à de grands projets pensés dans leur globalité en mélangeant bureaux, logements et commerces.

 

La Tribune 29 juin 2017 Promoteurs immobiliers et ville de demain

Publicités

L’usine du futur : des robots et des hommes en marche…ensemble?

A relire dans La Tribune datée du 29 juin 2017, cet article qui a été une découverte passionnante. Cinq pages aujourd’hui, c’est bien. Mais c’est rien. Ca résume le bonheur et la frustration de faire ce métier.

La Tribune 29 juin 2017 Usine du futur

Le Jardin des Vents

John Riddel ou la persévérance récompensée. Après des années de travail, le Jardin des Vents est sorti de terre à Castelnaudary. Inauguré voici presqu’un an, ce jardin est éminemment fédérateur, des petits écoliers de maternelle aux personnes âgées, de familles en difficulté aux travailleurs handicapés du foyer mitoyen, de lycéens en pause déjeuner aux élèves en horticulture. Découvrez son histoire dans cet article pour le Lien Horticole.

Le jardin des vents – Lien horticole n- 1014 du 10 mai 2017

 

 

Valorisation de la recherche publique : 1,4 milliards d’euros de revenus en 2015

Le Réseau C.U.R.I.E., mandaté par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, réalise désormais une enquête nationale annuelle sur la valorisation et les partenariats de la recherche publique. La France se dote ainsi d’un indicateur de performance interne et d’un outil de comparaison internationale.

 

A lire dans le magazine Innovation Review, Enquête sur la valorisation de la recherche publique

Dr Léauté-Labrèze CHU Bordeaux

Le docteur Christine Léauté-Labrèze, dermatologue au CHU de Bordeaux, a permis de faire progresser le traitement de l’hémangiome infantile.

Métropoles et territoires : comment croître ensemble?

Et pour continuer sur le thème engagé la semaine dernière, voici un article publié cette semaine dans La Tribune sur la difficile collaboration entre les métropoles et les territoires, notamment à travers le prisme du Pacte Etat-métropoles et de ses pactes d’innovation qui comportent un volet sur la collaboration territoriale.

Alors, comment les pactes d’innovation sont-ils perçus par les territoires ? « Tout le monde va s’en saisir car c’est le sens de l’histoire. Mais les élus craignent un effet pot de terre contre pot de fer. Les contrats de réciprocité ont été une manière d’explorer le sujet. Avec le volet coopération des pactes, c’est devenu une obligation. Mais le fait que toutes les métropoles n’y seraient pas venues naturellement sans cette obligation en dit long. Il y a une demande des territoires, il ne faudrait pas la décevoir. »

 

Hors des grandes villes, point de salut

Les élus urbains parlent aux candidats présidentiels. Considérant leurs territoires comme l’avenir économique de la France, les élus urbains exigent leur autonomie financière pour gérer leur destin dans la cohérence. C’est ce qu’ils ont affirmé lors des premières Journées nationales de France urbaine à Arras les 23 et 24 mars. Une revendication phare parmi 30 propositions réunies dans un manifeste qui sera remis aux candidats présidentiels dès lundi.

Et sur le même thème, une interview avec le président de France urbaine et maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, paru hier dans La Tribune, version papier

France urbaine Arras

Les journées nationales de France urbaine à Arras le 24 mars 2017

.

 

« L’entrepreneuriat féminin n’a pas la place qu’il devrait avoir en France »

BNP_Paribas_Marie_Claire_Capobianco

Après plusieurs mois de silence, je mets les bouchées doubles. La journée de la Femme a eu lieu il y a une semaine, mais je ne poste que maintenant cette interview avec Marie-Claire Capobianco de BNP Paribas qui annonçait à cette occasion l’initiative #ConnectHers. 

« Nous accompagnons tous les entrepreneurs mais nous faisons aussi des focus sur certaines typologies et c’est précisément le cas de l’entrepreneuriat féminin parce qu’il n’a pas la place qu’il devrait avoir. Cette trop faible représentation prive notre pays d’une source de croissance. Certaines études de l’OCDE chiffrent ce potentiel inexploité à 0,4% par an. Au-delà, il est aussi question de la place des femmes dans la société, sujet auquel je suis naturellement sensible. »